PulseStation et son chauffage

Voici un petit article d’un utilisateur de PulseStation (Julien) et sa mise en place de son chauffage.
Merci à lui pour ce petit tuto.

Il existe 2 principaux modes de travail :
A/ utilisation d’une température de consigne
+ seuls les modes arrêt / confort sont utilisés -> un module peut gérer 2 zones (raccordement dans le tableau électrique par exemple)
+ plus précis que le thermostat du radiateur électrique
– requiert l’acquisition de la température de la pièce -> besoin d’un capteur de température

B/ utilisation du thermostat interne via les différents modes du radiateur (arret, confort, eco, hors gel)
– 1 module par radiateur ou zone (si raccordement dans le tableau électrique)
+ pas besoin de capteur de température supplémentaire

Tout cela peut être fonction d’un agenda prédéfini ou en mode manuel.

1/ Choix des modules et raccordements :
Je n’entrerai pas en détail la dessus, de nombreux tutos sont dispo en lignes comme celui-là : http://www.planete-domotique.com/blog/2012/01/05/piloter-un-radiateur-grace-a-son-fil-pilote/
Personnellement j’ai choisi les modules bi-relais de Fibaro (FGS221) pour les raisons suivantes :
– taille du module
– possibilité de gérer les 4 modes des radiateurs (finalement pas si indispensable – cf. mode consigne)
(J’en avais pris un par radiateur mais finalement j’en ai récupéré pour une lampe !)

2/ Intégration des modules dans Pulse Station
Sujet déjà abordé dans d’autres postes, pas de difficultés de ce côté.
Les modules FGS221 sont facilement reconnus comme 2 interrupteurs (1 par relai).

3/ Configuration Pulse Station
Perso, j’ai fait le choix d’un système complètement autonome (aucune action de ma part requise donc je n’ai pas pris le temps de configurer proprement des “panels” pour les différents modes des radiateurs mais cela est assez simple via les LOV).

Thermostat via température de consigne dans mon salon :

image

La valeur de consigne est fixée via la scène suivante :

Sur détection de mouvement (il y a quelqu’un dans le salon), on fixe la consigne à 21 avec lancement d’un timer de 15 minutes abaissant la consigne à 18° (il n’y a plus personne).

Une 2ème scène se charge des interactions avec les radiateurs en fonction de certaines conditions :

image (1)

Si la température extérieure est inférieure à 15° et que je ne suis pas en vacances :
Entre 00h et 5h, je fixe la consigne à 15.
Si la température relevée est inférieure à la consigne 
	Je chauffe
Sinon 
	J’éteints les radiateurs.
Sinon
J’éteints les radiateurs

Utilisation des différents modes des radiateurs

Les radiateurs de mes chambres sont activés en fonction de l’heure et de certains critères :

image (2)

Si la température extérieure est inférieure ou égale à 16° et que je ne suis pas en vacances,
	S’il est entre 8h et 18h,
		S’il est entre 13h et 15h et que le mode garde est actif 
			J’active le mode Confort (pour la sieste de mon fils)
		Sinon 
			J’active le mode Eco 
	Sinon 
		J’active le mode Confort (je laisse les radiateurs chauffer la nuit)
Sinon
	J’éteints les radiateurs

Vue Dashboard :

image (3)

Les modules FGS221 sont les panneaux double valeurs (True +False => mode Arret). 
Cf. scènes plus haut, 
il fait 18° chez moi et les modes default sont activés -> les radiateurs sont éteints.

A venir :
L’utilisation de la température de consigne étant plus précise, je travaille sur la mise en place d’une sonde de température « low cost » raccordée à un raspberry pi qui remontera la température de mes chambres à PulseStation.